Sarajevo, jour 2

Publié le par Lux

Un gentil guide rencontré la veille au soir dans un restaurant de Barscasjia m'emmène aujourd'hui à l'autre bout de la ville, presque le bout du monde, direction Ilidja et la source de la riviàre Bosna, un lieu de pique-nique  (rafraîchissant) pour les habitants de Sarajevo.
J'emprunte pour la première  fois le tramway et le mien paraît dater de la Seconde guerre mondiale. Les rails du tram traversent la nouvelle ville et  font le tour de la vielle ville, Barscarsija, où je réside. Ilidja est situé près de l'aéroport. Pendant la guerre, c'était un bastion serbe. Des hotels en cours de reconstruction donnent un apercu de ce que devait être l'ambiance du lieu avant le conflit : grands hôtels et établissements thermals, allées vertes et ombragées, parcs où il devait faire bon flâner. 
Pour atteindre la source, il faut marcher 3 km le long d'une allée bordée de platanes deux fois centenaires, ou monter dans un fiacre tiré par un cheval, ce que nous ferons au retour. Les habitants de Sarajevo adorent venir à Ilidjia, l'une des traditions étant de remplir sa bouteille d'eau a l'embouchure de la source, a l'endroit même où la montagne recrache des litres et des litres d'une eau pure.
Le soir, mon dernier à Sarajevo pour cette semaine, je retourne deguster un "Cevapi" non loin de la fontaine Sebij.

Publié dans Reality

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article