L’atelier d’écriture de chanson

Publié le par Lux

La table et nous autour, des feuilles si blanches qu’on s’croirait à la neige,
J’ai laissé mes après-ski au vestiaire,
Ici c’est avec un crayon qu’on bouscule la poudreuse,
Le chanteur s’gratte la guitare, la musique le démange, paraît que c’est contagieux,
Nous on le regarde comme un Dieu,
Le Dieu de l’inspiration et des mots qui s’marrent entre eux.

J’avais jamais fait d’atelier d’écriture,
Pousser mes phrases dans un cadre en dur,
J’avais jamais écris en live et sans filet,
Fallait pas trop m’tenter, j’pourrais bientôt plus m’en passer !

Les notes jouent à la corde à sauter,
Je cours, je cours pour les rattraper,
Vite une rime à colline, J’hésite entre piscine et bleu marine,
La mer n’est pourtant pas à côté, plutôt que marine, je vais écrire mariner.
J’écoute les autres, ils ont des putains d’idées,
Ma feuille se rétrécie, je ne fais pas le poids à côté !

J’avais jamais fait d’atelier d’écriture,
Pousser mes phrases dans un cadre en dur,
J’avais jamais écris en live et sans filet,
Fallait pas trop m’tenter, j’pourrais bientôt plus m’en passer !

Les paroles m’entraînent au loin,
Je me fais mon cinéma avec ma page version grand écran.
A côté de moi, Johnny peut bien aller rallumer son feu de broussaille !
Je n’écrirai peut-être jamais une vraie chanson,
De celles qui agrippent le cœur et attaquent l’âme,
Mais le rire vaut toutes les musiques, l’atelier d’écriture, c’est trop bon !

PS : vous savez au moins ce que j'ai fait ce week-end :-)

Publié dans Reality

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article