Carnet de voyage(s)

Publié le par Lux

On m’a offert pour mon anniversaire un carnet de voyage bleu nuit avec une lune ronde et argentée comme clé pour entrer. J’ai caressé la lune, frissonnant au contact de sa surface glacée. A l’intérieur, les pages ivoire étaient douces comme de la soie. Je les ai tournées lentement pour les laisser respirer un instant l’air d’une nuit sans mots ni souvenirs.
Un carnet de voyage accompagne les pas du globe-trotter dans la découverte d’un ailleurs mystérieux, premier témoin de ses confidences, découvertes et émotions. Je regrette de ne pas savoir dessiner ou peindre car je voudrais rapporter de voyage plein de couleurs, des bruits et des parfums, je voudrais les cueillir un par un pour les placer entre ces pages au relief irrégulier.
A chaque fois ensuite que j’ouvrirais ce carnet, les senteurs, les images et les sons bousculeraient mes sens et ma mémoire. Ressurgiraient alors les regards croisés, les sourires échangés, les gestes d’accueil, le quotidien de tous ces gens si étranger au mien. Ressurgiraient alors la magie des nuits inversées avec une lune qui me fait des clins d’œil et des étoiles trop occupées à se dandiner sur la piste de la Voie Lactée pour exaucer mes vœux.
A Madagascar, je vais me plier à cet exercice, n’écrire que dans mon carnet. Ce sera comme un devoir de vacances sans obligation, un devoir de mémoire pour voyage inhabituel.
Rendez-vous à mon retour pour en feuilleter quelques pages !

Publié dans Reality

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article